2019 | Ordre des administrateurs agréés du Québec

  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle

Les grands projets de la STM

Philippe Schnobb

Président du C.A.

STM

  • Site Internet - STM
  • Twitter - Philippe Schnobb
  • Facebook - Philippe Schnobb
  • LinkedIn - Philippe Schnobb

Avec son plan stratégique organisationnel 2025, la Société de transport de Montréal a amorcé un virage client en visant l’excellence en mobilité.

 

Ainsi, plusieurs initiatives comme la refonte du réseau de bus, le déploiement des espaces clients ou encore le grand projet de mobilité intégrée se déploient avec comme objectif d’offrir une expérience de mobilité améliorée pour la clientèle. 

Jour 1 - 10 octobre 2019 - CONFÉRENCE - 9h50 à 10h40

Biographie

 

Philippe Schnobb occupe le poste de président du conseil d'administration de la Société de transport de Montréal (STM) et y représente les clients du transport collectif. Depuis sa nomination en 2013, il a insufflé à la STM un virage stratégique orienté vers l’amélioration de l’expérience client. Fervent utilisateur des transports collectifs et actifs, il connaît bien les nombreuses combinaisons de la mobilité intégrée.

Il est ainsi le premier ambassadeur de la vision de la STM en matière de mobilité intégrée et du leadership qu’elle exerce auprès des différents acteurs afin de mettre en place les solutions pour faciliter les déplacements urbains et réduire l’utilisation de l’auto solo.

Journaliste à Radio-Canada pendant 27 ans, M. Schnobb est un communicateur chevronné et un conférencier invité sur différentes tribunes locales, nationales et internationales.

Philippe Schnobb assume aussi la présidence du conseil d’administration de l’Association du transport urbain du Québec (ATUQ) qui regroupe les neuf sociétés de transport en commun du Québec et siège comme membre observateur au conseil d’administration de BIXI.  

Durant sa carrière de journaliste, il a été notamment responsable des affaires municipales et il a souvent couvert les enjeux liés au transport collectif. Il est aussi l’auteur du livre « Faire-part pour mariages forcés » publié chez Lanctôt en 2001 au moment des fusions municipales.

Sa vie professionnelle l’a amené à travailler dans plusieurs stations régionales de Radio-Canada. Il a fait des études en histoire et en communications aux universités d’Ottawa, à la Faculté St-Jean d’Edmonton et à l’UQAM. Il a été secrétaire-trésorier et membre du comité exécutif de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) de décembre 2002 à novembre 2010.